Avec ce rendez-vous d’envergure nationale, le volley-ball entend bien se faire une place dans le paysage sportif vitréen entre le football et le basket-ball.

C’est certain, ils n’ont pas froid aux yeux. Afin de développer la pratique du volley-ball dans le territoire, neuf clubs très motivés (1) se sont réunis en une seule structure pour organiser, en juin, un événement sportif de niveau national : les Minivolleyades. 450 joueurs et joueuses de moins de 13 ans sont attendus les 15, 16 et 17 juin, à Vitré, et dans les communes alentour.

48 délégations départementales

Les Minivolleyades constituent les phases finales des sélections départementales des moins de 13 ans. Elles se dérouleront dans douze complexes sportifs. La journée du 15 juin sera réservée aux qualifications et les 16 et 17 juin, à la finale.

« Nous attendons 48 délégations départementales : 24 chez les garçons et 24 chez les filles. Au préalable, chaque délégation, composée de six joueurs et de deux entraîneurs, en sera passée par les inter-zones pour se qualifier pour ce grand rendez-vous vitréen », détaille Robert Fauvel, l’un des animateurs sportifs de Vitré communauté et membre du comité de pilotage.

Le challenge est à la fois sportif et logistique. « Nous sommes une centaine de bénévoles mobilisés. Nous allons devoir loger, nourrir et transporter 450 personnes pendant trois jours. Cela ne s’improvise pas ! », souligne l’animateur.

Une place dans le paysage sportif vitréen

Pour le comité de pilotage organisateur, l’objectif des Minivolleyades est simple : il s’agit d’attirer le plus de jeunes vers le volley. « Le basket et le foot sont fortement ancrés dans le territoire, mais nous sommes certains de pouvoir nous faire une place au soleil », estiment ses membres. Dernière précision : l’événement devrait être reconduit en 2019.

(1) Sous le nom d’association Volley pays de Vitré, on trouve les clubs de Torcé, Marpiré, Moulins, Le Pertre, Louvigné-de-Bais, Haute Vilaine, Châteaubourg, Taillis et Gennes-sur-Seiche.